La N-VA à Bruxelles plaide pour une liste de ‘Points noirs de la criminalité

Door Johan Van den Driessche op 21 juni 2018, over deze onderwerpen: Français

« Une liste de ‘Points noirs de la criminalité’ doit en finir avec la criminalité de quartier qui rend certains quartiers invivables », déclare Johan Van den Driessche, chef de groupe de la N-VA au Parlement bruxellois. « La politique actuelle d’extinction des incendies en continu n’est pas la voie à suivre »

En avril, on a assisté à un regain d’attention, de déclarations et de plans d’action qui ont été conçus en hâte concernant l’insécurité dans le Parc du Peterbos. La semaine dernière, on a observé un émoi similaire concernant l’insécurité dans le quartier de la Porte de Hal. Le résultat est généralement une approche à court terme et peu pertinente des quartiers à problème qui ont la ‘chance’ d’attirer l’attention, souvent de manière fortuite.

C’est pourquoi la N-VA propose une approche proactive. Pour ce faire, le ministre-président, en sa qualité de coordinateur de la politique de prévention et de sécurité, devrait faire dresser un inventaire des ‘quartiers les plus menacés’ qui sont (à risque de devenir) invivables en raison de la criminalité (nuisances, menaces, problématique de la drogue, violence, formation de bandes, etc.). Cela doit déboucher sur une liste dynamique basée sur des points avec les quartiers qui ont le plus à souffrir de la criminalité physique. Chaque méfait se verra attribuer un certain nombre de points en fonction de sa sévérité. Une telle liste de points noirs de la criminalité doit permettre de mieux établir les priorités et de définir une politique plus proactive et à plus long terme, assortie d’actions structurées et multidisciplinaires qui vont de quick wins à des actions préventives et répressives.

Hoe waardevol vond je dit artikel?

Geef hier je persoonlijke score in
De gemiddelde score is